Requin ange commun

Ce spécimen naturalisé, conservé dans les collections du Musée Océanique de Monaco est-il l’un des derniers connu pour la Corse ? Il provient du golfe de Porto (Ota, Corse-du-Sud), d’où il a été prélevé pour vivre 8 jours dans l’aquarium monégasque avant de mourir, le 20 octobre 1950 (information : Pierre-Alain Sitller)

Un inventaire de la faune ichtyologique (entendez « poissons ») a été dressé en 1989 pour la réserve de Scandula (en baie de Sulana). L’espèce est y figure en abondance relative, avec deux individus capturés en zone ouverte à la pêche professionnelle.

La capture d’un Ange de mer commun (Squatina squatina) de 106 cm pour 10 kg environ se serait produite sur la côte de Ghisonaccia (Haute-Corse), par le fait de braconniers Italiens, dans la nuit du 03/12/2004 (source : notice sur http://www.squali.com). Aucune photographie ne vient corroborer cette mention, relevée sur un site internet de chasseurs sous-marins.

En novembre 2005, toujours sur Ghisonaccia, un autre ressortissant italien a également pêché en surfcasting (pêche en bord de plage dans la vague) en « terra corsa » un Ange accusant 15 kg (information : Emilio Vetto).

Un AVIS DE RECHERCHE est lancé pour le Requin ange commun, vif de préférence… et tout signalement documenté sera donc bien venu.

Source : Roger Miniconi, Patrice Francour & Charles-Henri Bianconi (1990) – Inventaire de la faune ichtyologique de la réserve de Scandola (Corse, Méditerranée nord-occidentale). in Cybium 1990, 14 (1) : 77-79.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s