Diable de mer / Diavulu di mari

2013

FICHE D’OBSERVATIONS n° 11

Date : 10 et 11 août

Lieu d’Observation et Coordonnées GPS (à défaut ville la plus proche) :
Santa Severa

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 1, 60 m

Observateur : Stéphane Ramassamy – Corsic Aqua Plongée

En cours de documentation

– – – – –

FICHE D’OBSERVATIONS n° 9 et 10

Date et Heure : 4 et 12 juillet 2013, vers 10 h

Conditions d’Observations (Plongée, Apnée, Plaisance, Pêche, Echouage ou Autres) observation effectuée par deux palanquées différentes, dans l’une d’elles se trouvait un plongeur, formé à la biologie marine dans le cadre de la FFESSM. En sécurité de surface, un cadre de la structure Agosta plongée n’a rien vu.

Durée de l’observation : furtive, moins d’une minute à chaque fois

Lieu d’Observation et Coordonnées GPS (à défaut ville la plus proche) : 
Golfe d’Ajaccio, dans une petite crique de l’Isollela, à environ 200 à 300 m au Nord, au dessus d’un fond de 60 m

Dans les deux cas, la rencontre s’est produite alors que les plongeurs étaient au palier de 3 m.

Etat de la mer

conditions climatiques : mer belle, vent nul ;
température de l’eau 22 ° C ; visibilité 15 m

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 2, 50 m

Sexe (si possible, les mâles présentent deux expansions au niveau des pelviennes à la base de la queue, les femelles non) : indéterminé

Autres remarques concernant votre observation (Comportement, cicatrice, parasites…) : approche directe sur les plongeurs, jusqu’à atteindre une distance de 10 m environ, avant de virer et de disparaître. A la seconde plongée, un retour vers les plongée avant un nouveau virage et disparition définitive.
Sans certitude absolue, il peut s’agir du même animal.

Pas de vidéo, pas de photographie.

Observation : Gilles Duchêne

= = = = =

2012

FICHE D’OBSERVATION n° 8

Conditions d’Observations (Plongée, Apnée, Plaisance, Pêche, Echouage ou Autres) Promenade aquatique avec masque (PMT)

Date et Heure :  02 août 2012 vers 17 heures

Durée de l’observation : environ 5 mn

Lieu d’Observation et Coordonnées GPS (à défaut ville la plus proche) : 

Calvi, à l’ouest du site de plongée de la « Bibliothèque », dans une petite crique ; à une vingtaine de mètres du bord pour une profondeur comprise entre 3 et 5 m

Etat de la mer

conditions climatiques : mer belle, plein soleil

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 1, 50 m

Longueur totale (estimation en mètres) : environ 1, 50 m

Sexe (si possible, les mâles présentent deux expansions au niveau des pelviennes à la base de la queue, les femelles non) : indéterminé

Autres remarques concernant votre observation (Comportement, cicatrice, parasites…) : nage calme et lente au raz de l’herbier de posidonie. L’animal avait une trajectoire rectiligne, allant vers les eaux plus profondes de la baie, en direction de la Revellata.

Pas de vidéo, pas de photographie.

Observation : Alain Wawer

– – – – –

24 juillet

FICHE D’OBSERVATION n° 7

Lieu : golfe d’Ajaccio, rive sud, balise de la Campanina

Heure :   – début d’observation vers 8 h 40
Durée : environ une demi-heure
Conditions d’Observations 

(Plongée, Plaisance, Pêche, Echouage ou Autres) : évolution en proximité de l’animal en cours de plongée ; la palanquée l’a d’abord repéré grâce à ses yeux. La raie faisait de brèves incursions dans leur direction ; elle se laissait approcher jusqu’à une certaine distance, puis regagnait un peu de profondeur.

Etat de la mer, conditions climatiques :
mer d’huile
– beau temps

Envergure de l’animal : estimé à 1, 20 m

Sexe : indéterminé

Observateurs : Patrice Perrin (avec Torra Plongée, Campomoro)

– – – – –

– 16 juin

FICHE D’OBSERVATION n° 6

Lieu : Vechju Portu (Vieux-Port) et port de commerce

Heure :   – début d’observation vers 11 h 30

Conditions d’Observations (Plongée, Plaisance, Pêche, Echouage ou Autres) :
visible en surface, sous l’eau comme depuis le port et, en surplomb, de la citadelle.

Les deux observateurs principaux revenaient d’une plongée en mer (Neptune Club Bastiais) et se sont mis à l’eau.
Durée de l’observation : plus de 4 h (plus de signalement autour de 17 h)

Etat de la mer, conditions climatiques :
– mer belle, temps ensoleillé
– zone portuaire avec mouvements de bateaux, d’engins nautiques ; plongeurs

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 2 m

Longueur totale (estimation en mètres) : environ 3, 50 m avec la queue

Sexe (si possible ; les mâles présentent deux expansions au niveau des pelviennes à la base de la queue, les femelles non) : indéterminé (peut-être un mâle ?)

Autres remarques concernant votre observation (Comportement, cicatrice, parasites…) : rapala (leurre de pêche) fixé sur l’aile droite de l’animal, au niveau de l’épaule, avec portion de fil.

Observation et photos : (sauf mention contraire) © Marc Salvadori ; Vidéo de ce spécimen de Mobula mobular © Adrien Pavie (Neptune Club Plongée – Bastia)

Observateurs : Marc Salvadori, Adrien Pavie, Stephan Le Gallais, David Paoli

Analyse des informations recueillies :
Cf. page consacrée dans la partie dédiées aux Sciences Participatives.

© David Paoli – 20 juin 2012, vers 11 h 00.

= = = = =

2010

FICHE D’OBSERVATION n° 5

Date et heure : sans précisions à ce jour, documentation en cours
Lieu d’observation : Centuri (Cap Corse)
Conditions d’Observations (Plongée, ApnéePlaisance, Pêche, Echouage ou Autres) : pêcheur faisant route ; observation en surface, depuis le bateau (photo, non référencée)

= = = = =

2009

9 août

FICHE D’OBSERVATION n° 4

9 Août 2009 Bonifacio, Isola Piana, Angela PDate et Heure : 09 aout 2009 en matinée
Lieu d’Observation et Coordonnées GPS (à défaut ville la plus proche) : Isula Piana (Bonifacio)
Conditions d’Observations (Plongée, Apnée, Plaisance, Pêche, Echouage ou Autres)9 Août 2009 Bonifacio, Isola Piana, Angela P, 2

Etat de la mer ; conditions climatiques :
– mer belle

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 1, 20 m à 1, 50 m

Autres remarques concernant votre observation (Comportement, cicatrice, parasites…) : présence d’un hameçon dans la gueule, avec 5 à 7 m de fils ; le Diable de mer était accompagné par un petit banc de poissons-pilotes (Naucrates ductor), dont le nombre est estimé entre 4 et 6.

Observatrice : Angela P.

= = = = =

2008

– 10 aout

FICHE D’OBSERVATION n° 3

Date et Heure :  10 août 2008 vers 11 heures
Durée d’observation : environ 5 mn
Lieu d’Observation et Coordonnées GPS (à défaut ville la plus proche) : Calvi
à 100 m au sud du « sec du clocher » ; à 6 m, au palier
Conditions d’Observations (Plongée, ApnéePlaisance, Pêche, Echouage ou Autres)

Etat de la mer ; conditions climatiques :
– mer belle de fin d’été,
– pas de navigation sur zone

Envergure de l’animal (estimation en mètres) : environ 2 m pour 2, 50 m

Longueur totale (estimation en mètres) : environ 2 m

Sexe (si possible, les mâles présentent deux expansions au niveau des pelviennes à la base de la queue, les femelles non) : indéterminé

Nota : il est souvent difficile d’identifier les mâles des femelles.

Autres remarques concernant votre observation (Comportement, cicatrice, parasites…) : à quelques mètres d’elle, la raie a fait une magnifique pirouette avant de repartir

Observation et photos © Jean Pierre Buisson

= = = = =

2001

FICHES D’OBSERVATION n° 1 et 2

Date et heure : juillet, sans plus de précisions
Lieu d’observation : Centuri (Cap Corse) ; site de Ramagou, sur fond de 15 m
Conditions d’Observations (Plongée, ApnéePlaisance, Pêche, Echouage ou Autres) : deux spécimens capturés au filet. L’espèce étant protégée, une intervention délicate destinée à relâcher ces raies a été réalisée.

Cette présentation exclue, pour le même secteur, un spécimen capturé en 1997, classé hors cadre chronologique de notre inventaire (débutant en 2000).

1. premier sujet

Retrouvé vivant, ce jeune Diable de mer de sexe indéterminé a réussi à récupérer lentement, pour évoluer ensuite au raz de l’herbier, entre 1 et 15 m. Il a ensuite disparu.

2. second sujet

Diable de mer adulte, de sexe indéterminé, malheureusement mort lors de sa découverte.

Remarques particulières :

Il n’est pas exceptionnel (disons assez rare) de voir des diables de mer méditerranéens dans le secteur du Seccan. Il y a une activité de pêche assez importante à la cote et, malheureusement, certains spécimens viennent se prendre dans les filets.

Monsieur Eric Fauchet, du club de plongée Bleue-Marine Compagnie, nous a fait part d’observations enregistrées l’espace d’une décennie, sur de courtes périodes. La présence de ses raies, indépendamment des limites de ces observations ponctuelles, se caractérisent par une constante pluriannuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s