Trouvaille n° 1

15 janvier 2011, à la « Cala di rete« , petite anse septentrionale de l’isthme précédant la « Punta di a Parata«  (Ajaccio, Corse-du-Sud), non loin des iles Sanguinaires, une capsule a été découverte (coordonnées GPS sont 41°53’48″N / 8°36’37″E) par Aymeric Bein, de l’Université de Cortè.

calella de la punta © Vincent Maliet 

Il s’agit d’un œuf de Raie lisse (Raja brachyura), espèce donnée comme rare en Méditerranée, où l’on manque de données précises sur sa population. La femelle pond environ 30  œufs ; la gestation dure 7 mois au moins.

Des recoupements avec les données collectées auprès des pêcheurs seront utiles à réunir afin de pouvoir tenter une approche statistique.

On notera que la Raie lisse n’est pas apte à se reproduire avant d’atteindre l’âge de 9 à 11 ans !

La coloration verte de la capsule laisse à penser que son échouage était assez récent au moment de sa découverte.

© Aymeric Bein

Vue du site de découverte, un an plus tard (19 février 2012)

© Vincent Maliet

Pêcheur loisir ajaccien, Philippe Remillieux, a localisé dans cette zone un banc de sable où se trouvent régulièrement des raies, surtout quand l’eau est très claire (comm. pers. 20/09/ 2012). Il reste à déterminer l’espèce, à préciser la périodicité des rassem- blements observés, notam- ment s’il s’agit de cette Razza stellata, ainsi dénommée par les Bastiais, ou Tapafessa par les Bonifaciens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s