Oeufs de raies

Programme capOeRA – CORSE

On ne connaît pas vraiment la période de ponte des raies ovipares ; on sait qu’une femelle pond entre 150 à 200 oeufs par an.

Afin de suivre la présence des espèces de raies ovipares sur les côtes de Corse, notre association participe au recensement des échouages de capsules d’œufs de raies. L’initiative de ce programme, né en 2008, s’inspire du Grat Egg Case Hunt initié par Shark Trust sur les côtes britanniques. En France, il est à mettre au crédit d’une association bretonne : APECS.

Le principe est d’appuyer cette enquête sur la participation volontaire du public, pour collecter les capsules que l’on trouve en bord de mer.

Certaines raies sont très difficiles à observer, tant elles vivent profondément. La plupart des spécimens débarqués ne sont pas identifiées : ils sont enregistrés sous le terme « divers raies », ce qui rend plus difficile le suivi des aires de provenances (pêcheries). Les erreurs d’identification compliquent encore la situation même jusqu’à compter plusieurs espèces sous un même nom scientifique.

Ce n’est qu’en période de reproduction que les raies se rapprochent des cotes, pénètrant même dans les golfes, sur des hauts fonds sablonneux ou sablo-vaseux. Elles viennent y pondent des œufs (mais d’autres espèces sont vivipares et vivent sur nos côtes) ; ces enveloppes de kératine prennent la forme de capsules protégeant un embryon.

Une fois la jeune raie sortie, la coque vide très légère remonte en surface et finit par s’échouer.

Pour chaque espèce existe un type de capsule spécifique. Ces œufs constituent par conséquent des indices de la présence de ces raies sur le littoral insulaire.

de gauche à droite :                                                                                                                          ………raie lisse, raie brunette, raie bouclée, raie mêlée, raie douce, raie fleurie, raie étoilée

En collectant ces capsules et en les identifiant, il s’agit d’améliorer les connaissances sur la localisation des aires de reproduction de certaines espèces de raies, de réaliser des inventaires et des cartographies…

Le programme CapOeRa est un projet pluriannuel d’envergure nationale qui invite tous ceux qui trouvent en Corse ces capsules à les ramasser puis à faire part de leur récolte à notre association.

L’objectif poursuivi vise à combler le manque de connaissances sur ces poissons menacés ( espèces fréquentant les eaux de Corse, aire de répartition de chacune, période de ponte, identification des zones de reproduction). Chaque capsule ne contient qu’un seul oeuf, avec un temps variable de gestation selon les espèces (on ne sait d’ailleurs pas pour toutes combien de temps il faut avant éclosion).

Pour éviter les erreurs d’identification, il vaut mieux réhydrater les capsules avant de se lancer dans leur examen.

Comment participer ? Rien de plus simple !!!

Mettez la capsule de raie trouvée dans un sachet plastique ou une enveloppe sur laquelle vous indiquerez préalablement la date de votre découverte ainsi que le nom de la plage et de la commune (si plusieurs capsules sont trouvées le même jour sur la même plage, elles peuvent être regroupées dans une même enveloppe). Il n’y a pas de précaution particulière à prendre car, les jeunes étant nés, les capsules que vous trouverez seront vides.

Adresser le tout à :

Corsica – Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée
Monte Nebbio – L’Orsala
20 167 Appietto

Les opérations de nettoyage de plages

Plusieurs mois après la ponte, une raie miniature s’extrait de sa capsule. Après éclosion, la capsule vide, très résistante, finit par être rejetée sur le rivage et se retrouve souvent dans la « laisse de mer », cordon situé en haut de plage et formé de débris naturels et de macro-déchets d’origine humaine.

Le nettoyage des plages, outre son rôle écologique important, peut être l’occasion de découvrir des capsules vides ; elles constituent autant d’indices de la présence des raies fréquentant notre littoral.

N’hésitez pas à nous contacter pour coupler une opération Capoera avec l’action que vous programmez. Notre association pourra prendre en charge la sensibilisation à cette problématique, renseigner sur les identifications et récolter de précieuses informations utiles.

Opérations programmées

Le programme lancé par l’APECS a reçu le prix National Geographic dans la catégorie Eau en 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s