Découverte en bord de mer

Un requin desséché a été découvert dernièrement en bord de mer, sur le sable abandonné…

Les inventeurs de cette découverte ont informé nos services et mis leur découverte à notre disposition. L’examen morphologique minutieux a permis, non sans mal, l’identification de ce spécimen : il s’agit d’un Requin chagrin (de ceux dont les artisans du bois faisaient de la toile abrasive – aux propriétés semblables à la toile émeri -, ou dont les maroquiniers ou les gainiers se servaient pour couvrir précieusement certaines surfaces – le galuchat -), désigné sous l’appellation scientifique de Centrophorus granulosus.

A propos corsica-msrg

Association corse pour la recherche et l'étude des élasmobranches (raies et requins) de Méditerranée
Galerie | Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s